65% des demandes d’asile sont rejetées

“Sans la possibilité d’exprimer leur plein potentiel”

“J’ai quitté la Somalie en 2005. Je suis allé au Kenya, en Ethiopie, en Ouganda, au Soudan et enfin en Libye. En Libye, j’ai passé un an en prison. De là, je suis allé en Italie en bateau en 2008. Je suis arrivé en Sicile où j’ai demandé l’asile et j’ai obtenu un permis de protection subsidiaire. Après six mois, sans avoir travaillé, j’ai décidé d’aller en Suède où j’ai passé huit mois. Lorsque la police m’a arrêté sans autorisation spécifique de travail, ils m’ont renvoyé en Italie. Je suis resté à Rome où j’ai passé deux mois, puis je suis allé en Finlande et j’ai passé un mois. Je suis revenu en Italie pendant deux mois, puis je suis reparti. J’ai choisi d’aller en Hollande où j’ai passé un an. J’ai trouvé un emploi, mais lorsque la police a contrôlé mon document, ils m’ont renvoyé en Italie sur la base du règlement de Dublin. Je suis revenu en Italie, j’ai séjourné pendant deux mois et je suis allé en Suisse pendant quatre mois. La police m’a encore renvoyée en Italie en décembre 2011.

Je demande juste une opportunité. Rien d’autre

Homme de 29 ans originaire de la Somalie et interviewé en Italie par | Jesuit Refugée Service Europe

 

Il y a 144 millions de personnes déplacées à travers le monde. Et chaque minute, 24 personnes laissent tout derrière eux  (les personnes déplacées par la force) pour échapper à la guerre, à la persécution, à la terreur ou simplement, au manque de droits de l’homme et au manque d’opportunité.

Nous sommes des migrants et nous recherchons des opportunités dans un contexte d’adversité. Simplement.
47% d’entre nous ont entre 25 et 54 ans et n’ont pas fréquenté l’école secondaire, tandis que 88% d’entre nous n’a pas fait l’Université.
67% des citoyens italiens, perçoivent les immigrés comme la principale menace pour le pays.

Nous croyons vraiment que le défi migratoire peut devenir une opportunité parce que nous représentons une source de potentiel inexploité pour la création de nouveaux emplois, la croissance économique et la stabilité sociale.
Afin de surmonter ce défi, il faut nous permettre de développer les compétences pour accéder à des systèmes de connaissances et de soutien qui nous permettent de créer des moyens de subsistance solides et de créer une valeur ajoutée. Cela devrait inclure la possibilité de devenir des entrepreneurs et de contribuer ainsi à la création d’emplois. Parce que l’esprit d’entreprise est le meilleur moyen d’assurer l’intégration et l’indépendance économique des migrants.

Bienvenue à Mygrants! Nous sommes bien plus qu’une plate-forme éducative en ligne!
Mygrants est une philosophie, un style de vie, une façon d’être. Vous êtes nés Mygrants ou simplement pas. Parfois, nous perdons notre chemin, c’est vrai. Cependant, dès que nous avons la chance, nous devons en profiter. Nous sommes nés pour cela, nous sommes prêts à mourir pour cela

Mygrants | Je trouverai un chemin ou je ferai le mien

 

Pourquoi avons-nous décidé de surmonter ce défi?

Selon le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels:

  • Tous les peuples ont le droit à l’autodétermination. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel
  • Tous les peuples peuvent, à leur propre fin, disposer librement de leurs richesses et de leurs ressources naturelles sans préjudice des obligations découlant de la coopération économique internationale, en fonction du principe du bénéfice mutuel et du droit international. En aucun cas, un peuple ne peut être privé de ses propres moyens de subsistance
  • Les États parties au présent Pacte, y compris ceux qui ont la responsabilité de l’administration des territoires non autonomes et sous tutelle, favorisent la réalisation du droit à l’autodétermination et respectent ce droit, conformément aux dispositions de la Charte des Nations Unies

N’attendez pas, rejoignez Mygrants!

Nous croyons que tout le monde a le droit de réaliser son potentiel et d’améliorer ses perspectives de vie grâce à l’éducation. Notre bien-être personnel est souvent directement lié aux opportunités que nous pouvons avoir dans la vie. Nous, les migrants, sommes confrontés à des obstacles supplémentaires qui nous empêchent de bâtir un moyen de subsistance solide dans un pays que nous désirons et méritons d’appeler maison. L’objectif de Mygrants est de combler cette lacune et de surmonter ces obstacles. Nous croyons vraiment que c’est un objectif réalisable. La technologie existe et le besoin est là: notre mission est de donner à des millions de réfugiés situés en Italie et à travers l’Europe la possibilité d’obtenir:

1) INFORMATION
_ Droits fondamentaux de l’homme
_ Droits fondamentaux européens
_ Système européen d’asile et les Hotspots
_ Désembarquement et Foglio Notizie (Fiche d’information)
_ Système de réception italien

2) CROISSANCE PERSONNELLE
_ Système SPRAR
_ C3 & Verbalisation
_ Accès à l’éducation
_ Commission territoriale
_ Les Influenceurs

3) OPPORTUNITÉ
_ Identifier les opportunités
_ Savoir évaluer les idées
_ Planifier les activités avec clairvoyance
_ Se doter des ressources nécessaires
_ Prendre l’initiative

Nous sommes à l’avant-garde de la recherche d’innovation et de recherche de solutions pour l’information et l’éducation des migrants. Mais pour atteindre nos objectifs, nous dépendons des compétences de nombreuses personnes, partenaires et bénévoles afin de mettre en œuvre notre programme et d’offrir une éducation facilement accessible aux réfugiés.
Aujourd’hui, nous testons notre service avec plus de 23’000 immigrants situés en Italie. Entre nos utilisateurs, il y a des Supers utilisateurs y compris des mineurs non accompagnés (UAM) débarqués en Italie.

Caelum non animum mutant qui trans mare currunt.